La bonne soupe de Lydwig van B.

« Seuls les cœurs purs font de la bonne soupe ! »
Ludwig van Beethoven, au cœur de la sonate violon piano

Co-production Compagnies Confiture et Les muses nomades

Beethoven disait que « seuls les coeurs purs font de la bonne soupe ! ». Cette remarque inattendue marque le désir de vérité et de singularité qui l’habite. À la virtuosité des musiciennes Philippe Cohen et Gaspard Boesch proposent un écrin théâtral surprenant où Ludwig apparaîtra dans une série de projections et de procédés scéniques inattendus.


INTERPRÈTES
Camille Joubert (Violon)
Oriane Joubert (Piano)
Philippe Cohen (Texte et Interprétation)
Gaspard Boesch (Mise en scène, Scénographie et Image)

PROCHAINS CONCERTS

1er au 4 novembre 2021 Salle Franz Liszt du Conservatoire de Musique de Genève, Place Neuve (CH)
Juin 2022 Théâtre de l’Espérance, Genève (CH)

dates passées



1770 – 2020

Un anniversaire pas comme les autres…
Un compositeur fascinant à la surdité tapageuse…
Un concert classique excentrique,
Qui nourrit le cœur et raconte la créativité en humanité, musicalité, et vitalité…

Deux sœurs au tempérament de feu,
Des cordes frottées, des cordes frappées,
Et un Ludwig van B de retour avec ses visions en images projetées et ses mots puisés dans sa correspondance.

Les quatre artistes rendent hommage au géant en proposant un spectacle fulgurant et tendre…

En se lançant dans l’ascension des sonates pour violon et piano, Gaspard Boesch, Philippe Cohen, Camille et Oriane Joubert espèrent partager dans l’humour émotions et anecdotes avec les connaisseurs et les néophytes, pour peut-être terminer sur une intuition collective : la musique de Beethoven est universelle, traverse le temps et trouve sa place dans le monde moderne du XXIème siècle auprès de tous.

Ce concert est une ode à Ludwig Van Beethoven pour qui rien n’était plus impérieux que d’ « aimer la liberté par-dessus tout ! ».